linkedin amso
Aménagement de bureau, cloisons amovibles, depuis 1947
Vous avez-un projet ? Demandez une étude

Faux-plafond de bureau

Chaque européen actif travaillant dans le secteur tertiaire passe en moyenne 1800 heures par an au bureau. Plus qu’un simple lieu de travail, celui-ci est devenu un espace de vie personnalisé. Lors de la conception, il est donc tout autant primordial de prendre en considération la distribution des bureaux et des postes de travail que le confort et l’esthétique des lieux. La réflexion va cependant plus loin puisque l’aménagement doit aussi anticiper l’évolution des organisations futures et nouvelles technologies.

DESIGN

Accueil agréable, fauteuils confortables, ambiance feutrée… L’espace d’accueil est une vitrine pour l’entreprise. De manière plus générale, lumière, couleurs et décors contribuent largement au bien-être des salariés. Les critères esthétiques sont toutefois largement subjectifs et varient selon les types d’espaces et leur utilisation : le mobilier d’un bureau paysager et les matériaux diffèrent de ceux d’un bureau de direction. Dans tous les cas, la solution retenue sera fonction du client final. Elle peut offrir un décor neutre susceptible d’être personnalisé ou être, au contraire, plus sophistiquée, selon les besoins identifiés.

LUMINOSITÉ

Si la lumière naturelle provenant d’une fenêtre « bien exposée » est la plus agréable, l’organisation des immeubles modernes en « boxes », dont beaucoup n’ont pas d’ouverture vers l’extérieur, impose souvent un éclairage entièrement artificiel. Pour établir une ambiance chaleureuse et éviter l’effet éblouissant des éclairages directs de type plafonnier, de même que pour faciliter le travail sur écran informatique, les architectes s’orientent aujourd’hui vers des solutions d’éclairage indirect, telles que les halogènes, qui diffusent une lumière douce et uniforme. Une lampe de bureau peut venir compléter cet éclairage indirect en un point précis.

ACOUSTIQUE

Comment boucler un dossier, rédiger une note importante lorsqu’on saisit chaque mot d’un dialogue se déroulant dans le bureau voisin ?

Dans tout espace de travail où la concentration est nécessaire, la parole et les bruits distincts émis par les autres constituent une gêne. Dans les bureaux cloisonnés, il faut à la fois atténuer les bruits provenant des espaces proches et offrir l’absorption acoustique qu’exige un bureau individuel. Dans les bureaux paysagers, il s’agit de transformer les bruits (sonnerie de téléphone, conversation) en un fond sonore indistinct. Dans les salles de réunions, l’objectif est de garantir une bonne intelligibilité de la parole sans pour autant conduire à une sensation de salle  » sourde « .

INTÉGRATION DES SERVICES

Lumière, climatisation, ventilation, détecteurs d’incendie… Ces composants, indispensables au confort des occupants, font aujourd’hui partie de l’équipement de base de tout espace de travail et doivent être intégrés de manière harmonieuse au plafond.

DURABILITÉ

La conception d’immeubles de bureaux s’inscrit dans la durée. Dix ans après l’inauguration, l’entreprise qui occupe les lieux doit pouvoir afficher le même standing qu’à l’origine : elle maintient ainsi sa bonne image, autant que sa valeur mobilière, elle offre toujours à son personnel un espace de travail agréable, donc motivant. Chaque élément, jusqu’au plafond, y contribue : les risques de détérioration lors des démontages nécessaires à l’entretien des services dans le plénum doivent être ainsi réduits au minimum.